Les Petites Folies (Petite Mendigote + Trucs et astuces sur Amazon)

Madame Curves est une obsessionnelle. Il suffit qu’une marque, un produit lui plaise pour qu’elle passe des heures à le chercher sur Internet, moins cher. Il y a les articles coup de cœur et ceux qui valent la peine qu’on les attende. Il y a ceux aussi qui sont destinés à passer avec la saison prochaine. Quand on a un budget réduit, mieux vaut s’intéresser aux articles qui durent, aux valeurs sûres. Les intemporels, les belles matières, les jolies marques aux belles coupes… prendre son temps et faire de la veille.

Petite Mendigote fait partie de ces marques dont j’aime la personnalité parce qu’à chaque fois, je trouve les modèles ravissants, ni trop girly, ni trop femme fatale, ni prétentieux, ni plats… Curieuse entrée en matière que cette présentation par la négative. Je me reprends donc et vous dévoile pour commencer un modèle plutôt hivernal par la couleur lie de vin.

IMG_4335

J’aime l’alternance des matières mates et brillantes et ce croisé graphique qui me rappelle le style art déco. Je l’imagine aisément avec une jolie robe pas trop guindée autant qu’avec un jean et un look masculin-féminin. Et justement, la féminité chez Petite Mendigote est de mise avec des modèles toujours justes et élégants.

J’apprécie le détail de la fermeture éclair et des boucles de métal canon de fusil suffisamment solides pour une utilisation quotidienne et pour apporter encore une touche de noblesse à l’ensemble. Par noblesse, j’entends évidemment celle de la matière, du choix des couleurs et des finitions, certainement pas l’aspect ostentatoire du terme

J’aimerais que Petite Mendigote crée des produits vegan en remplacement du daim et du cuir parce que de plus en plus, je ne suis plus en accord avec moi-même à l’idée d’en porter. Je reste sous le charme de ces sacs adorables mais viendra le moment où mon karma me réclamera de cesser d’en acheter.

Ce premier modèle porte le nom de Virgo, comme le signe astrologique, (mais Google s’emmêle les crayons au point de l’identifier aussi sous le nom de Libra). Pour celles est ceux qui sont férus d’astrologie, on approche avec ces deux signes de l’automne, des vendanges, des bruns, des ors, des couleurs plus riches de la fin de l’année. Je l’ai eu sur Amazon au prix de 64.50€. Chez d’autres vendeurs, on le trouve encore au prix de 179€.

Avec ce second sac, on fait un bon dans le temps ; rendez-vous en été, pas les pieds dans l’eau mais plutôt dans de jolies sandales, en terrasse à Paris… On laisse les bulles de soda pour d’autres plus chic qui feront merveille avec ces petits pois dorés… Garçon ?! Champagne !

Avec de nouveau le daim pour matière, ce petit modèle « Ariane » est parfait pour la ville, mais certainement pas pour une serviette éponge sur la plage. D’ailleurs, à part le plastique, le lin et le rafia, rien ne va avec une serviette éponge. A mon avis.

En revanche, la forte personnalité de cette couleur « lime » me donne bien du souci pour les prise de vue. Il n’est pas moutarde, mais citron-vert, et il a l’audace de convenir aux looks rigolos-tropicaux, paillettes ou rock (tant pis pour l’anachronisme du carré lisse, je glisse cette photo de t-shirt estival pour le bien de la démonstration).

DSC_0093.JPG

Une fois encore, avec ce petit sac, les détails font la différence… avec ces perforations pour commencer qui laissent apparaître un fond de cuir doré mais aussi avec le choix du métal doré pour les boucles, la fermeture éclair et la chaîne. Je le soupçonne d’être un sac de soirée, avec ses petites poches dans lesquelles glisser un téléphone portable, de quoi se repoudrer le nez et ces espaces porte-cartes bien pensés pour faire l’affaire sans emporter de portefeuille. Il me plaît parce qu’il en jette, qu’il est plein de personnalité, d’audace et d’impertinence. Non je n’ai pas changé de sujet ; je parle toujours d’un sac à main. Mieux encore, je parle de la jolie Ariane. Virgo, Libra, Ariane, la tête dans les étoiles… C’est aussi cela qui me plaît chez Petite Mendigote, la poésie. Des constellations de perforations dorées, des lignes mates et brillantes comme des trajectoires de satellite… ouah c’est beau !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Retour sur Terre avec ce dernier petit modèle qui porte le doux nom de Nils. J’aime énormément la manière dont le daim vient sublimer ces incrustations argentées. C’est d’ailleurs ce qu’il y a de commun à ces trois modèles ; le daim est toujours associé à une matière plus brillante ou carrément dorée ou argentée. Le rendu est très lumineux et raffiné ; de petit sac très sage, on passe à un accessoire vraiment élégant, juste ce qu’il faut de punchy et de finesse pour bousculer une tenue.

Je le vois bien m’accompagner partout en journée aussi bien qu’en soirée, à condition de faire un tri drastique dans mes petite affaires. C’est l’occasion pour moi de retirer de mon trousseau de clefs toutes celles dont je ne me sers qu’occasionnellement pour ne conserver que les clefs vraiment utiles. Une révolution dans ma vie d’ancienne prof qui avait besoin de trouver son trousseau en un clin d’œil pour déverrouiller la porte de sa classe. Petite Mendigote aura donc eu raison de mon côté « geôlière » ; il fallait bien que ce jour vienne.

La marque fait une fois encore dans le détail avec ces boucles argentées et les clous sur le devant. A l’intérieur, rien de notable si ce n’est 2 petites pochettes pour glisser un billet, quelques pièces et un téléphone portable. L’espace restant est bien suffisant pour un portefeuille, un tube de rouge à lèvres et quelques autres bricoles indispensables, dans les limites du raisonnable, évidemment. Et pour parfaire cette jolie rencontre avec Nils, son prix : je l’ai eu sur Amazon au prix de 29.58€ (au lieu de son prix de vente originel de 149€).

J’en profite pour glisser une petite astuce sur Amazon. C’est là que je me suis procuré ces 3 petites merveilles. Je vous recommande encore et toujours de faire de la veille sur vos marques favorites et de vous adonner à un petit jeu. A moins d’être raide dingue d’un article au point de ne pas pouvoir attendre – ce n’est pas Madame Curves qui vous jettera la pierre – passez sur les fiches produits et repassez quelques jours plus tard. Le vendeur qui consulte ses statistiques (il voit combien de personnes ont ouvert la fiche produit) va se rendre compte de votre passage et voici ce qui peut arriver :

  • Scénario 1 : Il ne fait rien, le prix reste stable. Revenez régulièrement sur la fiche produit pour lui montrer qu’une personne s’intéresse à son produit sans jamais passer à l’étape de l’achat. L’idée est de susciter chez lui une réaction. Si vous êtes plusieurs à vous intéresser à cet article, il est fort à parier qu’il ne réagira pas.
  • Scénario 2 : Il augmente le prix ; c’est la pratique habituelle qui consiste à faire naître un sentiment d’urgence chez l’acheteur. Dans ce cas, on respire, on va se promener, on prend une douche froide et on s’arme de patience : ce petit jeu peut durer des semaines. Mais le vendeur n’a aucun intérêt à garder son produit dans ses stocks. S’il est intelligent, il va finir par rebaisser le prix.
  • Scénario 3 : Il baisse le prix ; il a le produit depuis des lustres dans ses stocks, il veut absolument s’en débarrasser. Repassez régulièrement pour voir s’il va encore baisser. Nils a baissé 3 fois avant d’atteindre ce prix improbable de 29,58€.

Si un prix monte ou descend, cela signifie généralement qu’il n’y a pas foule. Le vendeur use de ses vieilles ficelles parce qu’il sait qu’il a une touche et qu’il faut l’asticoter encore, soit en la stressant, soit en l’enthousiasmant. (La touche, c’est vous. Moi, pour Virgo, Arian et Nils, j’étais très enthousiaste, ça c’est sûr). Armez-vous de patience. Laissez le prix monter mais ne craquez pas. Revenez plusieurs mois plus tard.

D’une manière générale, quand vous faites certains achats, que vous comparez d’un site à un autre les prix, méfiez-vous des variations de prix quand vous revenez sur un site que vous aviez déjà visité. C’est le cas des billets d’avion, par exemple. Le vendeur reconnaît votre IP et sait que vous êtes sorti de son site et que vous y entrez encore. Il sait que votre intention est bel et bien de commander un billet d’avion. Je vous recommande vivement d’installer sur votre ordinateur un VPN (il en existe plein gratuits). Un VPN est une petite application qui va brouiller les pistes et indiquer aux sites que vous visitez que vous vous connectez d’une autre IP. Si d’aventure, lors de vos visites, vous avez constaté une augmentation des prix sur des billets strictement identiques (même compagnie, même date, même vol), activez votre VPN et reconnectez-vous. Le prix sera revenu à celui qui vous était proposé initialement. Ou plus simplement, rendez-vous au cyber café du coin et faites vos recherches de là. Vous procéderez à l’achat une fois rentré(e) chez vous.

Faire des bonnes affaires, ça prend du temps. Mais c’est le jeu et ça devient follement passionnant quand vous arrivez à obtenir un produit à bon prix. Bienvenue dans le 21e siècle où il faut ruser pour faire son shopping. Ô rage ! Ô désespoir ! Oh des escarpins !!!!!!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s