Le Rituel Rouge (Givenchy & Guerlain)

Le rouge est toujours un instant d’exception. Il y a ceux qui vous font Madame, ceux qui vous rendent espiègle, sévère ou effrontée. Il y a les rouges qui vous laissent interdite, trop francs, trop mats, trop brillants. Une nuance trop sombre, trop froide ou trop chaude et le résultat est dissonant avec votre personnalité, votre look ou plus simplement votre carnation. Il y a les rouges enfin qui font ressortir un je ne sais quoi de peps et d’assurance, de l’ordre du confort ou de la connivence, comme cela arrive parfois au hasard d’une rencontre et que l’on a soudain l’impression de reconnaître l’autre et finalement, de se reconnaître soi-même. Oui, je vous parle de rouge à lèvres, mais en aucun cas de l’objet. Je parle de manifeste, de déclaration, de représentation ou de confidences. Un rouge, choisi parmi les rouges pour un instant et pour une intention.

Je ne pensais pas que cet article prendrait cette direction-là ; c’est ce que j’aime dans le fait de tenir un blog. Soigner sa peau, ses cheveux, son look est bien moins futile qu’il n’y paraît. Et porter du rouge, plus solennel et révélateur qu’une simple envie de changer de tête.

J’ai été gâtée à Noël ; je me suis vue offrir ce Kiss Kiss « Cherry Pink » – Guerlain et tout de suite m’est venu le sentiment de détenir un petit trésor, une jolie pièce de celles dont on sent qu’elles vont nous accompagner longtemps. Je ne suis pas sensible à la forme du tube, mais à son brillant, à son poids, au monogramme sur le capuchon et sur le raisin lui-même, si. Indéniablement.

Je n’avais pas choisi sa couleur, je serais allée plus volontiers vers un rouge chaud, avec une touche d’oranger et surtout, j’aurais à tort préféré Nars, Urban Decay ou Marc Jacobs. Je dis « à tort » parce qu’il y a trop longtemps que je manque de regarder les grands classiques Guerlain, Givenchy, Lancôme ou Chanel.

Ce « Cherry Pink » est d’un culotté incroyable ! En voulant photographier le raisin une nouvelle fois, voilà qu’il vire de la cerise noire au brique. Je l’adore.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Qu’on lui associe des vêtements foncés et il sera plus prune que rouge. Avec des couleurs plus claire ou plus peps, il se teintera de rouge. Pensez donc ! Ces deux photos n’ont pas été retouchées ; ni filtre, ni bricolage sur la clarté, le contraste ou quoi que ce soit ! On dirait deux couleurs différentes, l’une froide, l’autre chaude.

Sur les lèvres, selon la définition et la quantité appliquée, il est transparent ou plus affirmé, espiègle ou franc. C’est un rouge joyeux qui s’assume facilement à condition une fois de plus de le préférer légèrement atténué, ce qui est mon cas. Je ne parviens pas à le définir mais il me ressemble et défatigue mes traits. Je vous le conseille.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le second a été une petite folie. Les soldes, aaah les soldes ! … et Youtube aussi parce que j’avais en tête depuis longtemps de succomber à l’un des Rouge Sculpt – Givenchy dont j’ai entendu parler sur Youtube par Hélène (Mon Blog de Fille). Je passe chez Sephora, je le vois, et la mémoire me fait défaut car je prends certainement parmi toutes les teintes proposées celle qui me ressemble le moins. Sculpt’In Violine, trop dure; trop froide et trop dramatique pour celle que je suis.

Mais ce tube est une jolie promesse avec cet étui cuir et argent. Le monogramme est élégant et rock n roll et présente une version plus urbaine que le très sage Guerlain. Perfecto, talons hauts ou pull confortables lui iraient pourtant tout aussi bien.

IMG_4333

Voilà de nouveau un rouge changeant mais d’une bien autre manière que le Kiss Kiss. Cette fois, le concept réside dans le raisin bicolore qui dessine les contours et le cœur de la lèvre de deux couleurs différentes. L’application nécessite de retourner le tube pour que la pointe du raisin suive toujours le dessin des lèvres. Je trouve l’idée géniale mais elle gâche un peu le délice du raisin qui glisse sur les lèvres, ce moment de plaisir féminin qui devient plus périlleux et moins sensuel parce qu’il en est ainsi avec cette gamme ; il faut le retourner.

Soit.

Le rendu est assez peu convaincant sur moi parce que, comme toujours, j’atténue les contours et je diminue considérablement l’effet bicolore. C’est ma faute, c’est ma très grande faute et je le sais, je ferai toujours ainsi sauf si je suis conviée à un événement formel ou très habillé.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mes petites erreurs de jugement – la couleur et la méthode – n’entachent en rien le plaisir de la modeste collectionneuse que je suis. Et ce rouge entre le prune et le pourpre sur mes lèvres s’adapte facilement à mon humeur du jour. Entre le Cherry Pink et le Sculpt’In Violine, mon cœur balance mais à quoi bon choisir puisqu’ils me procurent chacun un plaisir différent et que chacun à sa manière parvient à renouveler mon rituel rouge ? Je les garde !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s