Madame Curves, Reine du Shopping Web

Je vous préviens, ce post-là est bourré d’autosatisfaction. Madame Curves Reine du Shopping Web ! Yay ! Il faut dire qu’au fil du temps, j’ai acquis une certaine expérience du terrain puisque le shopping sur Internet, c’est un petit peu mon métier. Je vous propose donc aujourd’hui un petit florilège de mes trucs et astuces.

Faire de la veille

Vous craquez sur une marque ? Abonnez-vous à ses contenus et visitez le site régulièrement. Quand je dis « régulièrement », c’est très très très régulièrement. Et si vous n’avez pas le temps de vous adonner à ce sport quotidiennement, veillez au moins à ouvrir l’œil en milieu de collections.

Il fut un temps où vous receviez La Redoute ou Les 3 Suisses chez vous et vous aviez à disposition une saison complète. Le site web n’était qu’une excroissance du catalogue et ne proposait rien de plus que la version papier. D’une manière générale, il en était ainsi pour toutes les e-shops. Et puis tout s’est accéléré et de saison, nous sommes passés à une succession de collections plus courtes mais qu’il faut écouler d’une manière ou d’une autre.

Sans titre

Suivre le rythme des collections de vos marques préférées, c’est voir venir les périodes de promos qui annoncent un nouvel arrivage. Lorsque vous voyez arriver de nouveaux produits sur Facebook ou Instagram, assurez-vous que le site ne propose pas des offres spéciales. Le moment est venu de faire de la place dans les pages du site pour les nouveaux produits et se débarrasser du stock des anciens.

C’est le cas actuellement sur ma boutique préférée Mango Violeta qui fait actuellement une campagne assez pressante sur les manteaux. C’était le cas également la semaine dernière sur son outlet qui proposait 25% supplémentaires sur les réductions déjà pratiquées.

Si votre taille n’est pas disponible, ne baissez pas les bras. viendra le moment où les boutiques en dur renverront leur reliquat de stocks à la maison mère et il faudra les écouler également. Il est très fréquent de voir des tailles revenir à la vente alors que le site ne les proposait plus.

Faire du back up

De nombreuses marques pratiquent ce genre d’opérations en boostant tour à tour les gammes. Je garde en ce qui me concerne l’œil ouvert sur le site The Body Shop pour un type de promotion bien particulier : les démaquillants. Vous le savez, je suis raide dingue du Baume Démaquillant à la Camomille et dès que je le trouve à 50% de réduction (ce qui arrive une à deux fois par an), j’en profite pour faire mes réserves.

En école de commerce, j’ai appris qu’il est un âge de la vie où l’on cesse d’être versatile et de tout essayer compulsivement. On commence à avoir ses produits et ses petites habitudes et on s’y tient. Je suis au regret de vous dire que j’ai atteint cette période-là. Je suis fidèle à mon baume chéri et j’empile les boîtes comme un écureuil fait ses réserves de noisettes pour l’hiver.

Body shop

Chez The Body Shop, je fais de la veille sur 3 types de produits : le Beurre Démaquillant à la Camomille, éééééévidemment, les gels douches à l’approche de l’été, les beurres corporels à l’approche de l’hiver. Et je n’achète rien en dehors de ces périodes de promo. (Sauf craquage de dépression saisonnière, mais ça, ça compte pas).

Et bingo, un petit tour sur le site de la marque et voici que l’on trouve une promotion sur les beurres corporels. Bienvenue en octobre. Je passe mon tour pour cette fois, j’ai encore de quoi faire.

Et Dieu créa le mot-clé « outlet »

L’outlet, c’est idéal pour shopper des basiques de qualité. A chaque saison, les marques proposent souvent :

  1. un groupe de basiques classiques (manteaux, blazers, pantalons corporate, jeans, T-shirts unis, etc.)
  2. un groupe de pièces « à la mode » (celles qui répondent à la tendance actuelle – pièces avec des imprimés ou des coupes de la saison),
  3. un groupe d’intemporels premium (robe à sequins, pochettes chic, escarpins sexy, manteaux de fourrure – fausse of course -, vestes travaillées, etc.)
  4. La lingerie (à condition de bien connaître la marque et la gamme – perso, je n’achète que des articles que j’ai déjà. D’un modèle à l’autre la dentelle et la matière peuvent changer du tout au tout et s’avérer être une déception)

Pour des raisons de calendrier, vous retrouverez sans le moindre doute régulièrement un arrivage de ces produits-là. Je vous recommande de taper dans votre moteur de recherche le nom de votre marque + « outlet » et de voir ce qui en sort. Vous tomberez peut-être sur l’e-shop outlet de la marque ou sur un site externe qui récupère les invendus de la marque et se charge de les écouler.

Sur les outlets, je ne m’intéresse personnellement qu’aux groupes 1, 3 et 4 (avec prudence pour ce dernier). Les modes passent, les basiques et les intemporels restent. Pas question de perdre mon temps avec des pièces trop « datées ». Un petit tour sur un épisode de Friends ou de Melrose Place et bonjour le choc temporel ; ce qui paraissait cool à l’époque est carrément has been aujourd’hui. C’est la catégorie 2. Mais une chemise blanche, un trench ou une jupe crayon étaient incontournables il y a 20 ans, le sont aujourd’hui et le seront vraisemblablement encore dans 20 ans.

Une petite démo ? Voici ce que j’ai chiné pour exemple en quelques minutes…

Catégorie 1 : basiques classiques

Manteau tweed 149.99 99.99

Celui-là me fait de l’œil depuis un long moment mais je n’ai pas encore craqué. Voici un joli manteau tweed au prix de 99,99€ (au lieu de 149.99€) sur Mango Violeta Outlet. Coupé pour les courbes généreuses, je l’imagine porté dans un style casual chic avec, comme sur la photo, un chemisier en coton, un pantalon pas trop guindé et une paire de baskets neutres.

Sur La Redoute Outlet, je m’arrête sur cette robe pull on ne peut plus basique et je prends le temps de regarder la matière et les commentaires. A première vue, le maillage m’aurait fait un peu peur car les cotes ont tendance à se resserrer pour épouser aimablement les courbes (et quand on est une grande taille, on n’a pas toujours envie de ça) mais les commentaires semblent rassurants et la matière suffisamment épaisse pour ne pas trop mouler. Cette petite chose-là super facile à accessoiriser est vendue à 55% de réduction soit 22.50€ au lieu de 49.99€. Il y a certainement plus sympa que cette petite robe pull mais nous nous prêtons à un petit exercice de style ici. Chercher, regarder, acheter (ou pas).

Catégorie 3 : intemporels premium

159.99 85.99

Chez Mango Violeta Outlet, de nouveau, je vous présente cette robe brodée à sequins au prix de 85.99€ au lieu de 159.99€. Personnellement, ce modèle ne m’inspire pas plus que cela ; je n’aime pas le fait qu’elle soit ceinturée et les bretelles sont trop fines pour souffrir que l’on porte un soutien gorge en dessous. Mais je l’ai déjà vue en vrai, c’est une jolie pièce qui peine à trouver preneuse. Si elle vous tente, je vous conseille d’attendre encore un peu que son prix baisse. Elle est là depuis l’hiver dernier et il y a du stock dans toutes les tailles. Elle ne peut que baisser encore.

_chevre-velours_noir_minelli-a79b303405a39983dee1663e13f3cda0-a

Chez Minelli Outlet, j’ai repéré cette paire de bottines que je trouve super stylées. Leur prix ? 95,40€ au lieu de 149€. Pour les grandes tailles, elles sont chouettes, notamment avec un jean slim. Le talon conique est assez massif ce qui est appréciable pour une bonne stabilité. J’aime les pompons, cette bride de cuir qui ceint le coup de pied et le daim que je trouve toujours élégant. Et surtout, cette paire conviendra aussi bien à des occasions formelles qu’à la petite balade en famille.  Un must selon moi.

Catégorie 4 : la lingerie

Si vous connaissez votre taille et si commander sur internet ne vous fait pas peur, les discounts sont à vous. On trouve en général les modèles « tendance » dans les outlets. La plupart des marques disposent en revanche d’un modèle super performant, reconduit de saison en saison et qui n’est jamais vendu sur outlet. (Sauf lorsque la marque s’apprête à arrêter la production ; dans ce cas, achetez-en 5 d’un coup, votre modèle chéri va disparaître à jamais).

Quand je parle d’un modèle super performant, je parle de soutien gorge plus précisément et d’une matière confortable mais qui ne fléchit pas dans la journée, d’une dentelle mécanique résistante, de bretelles larges, de baleines qui ne cisaillent pas la peau ,etc. Pas d’un modèle weekend en amoureux.

89.99 71.99 Ashley Graham

Sur outlet, on trouve les modèles « week-end en amoureux » (même si Ashley Graham a l’air de faire la gueule sur cette photo). J’ai pris ce modèle au hasard pour l’exemple. Moi, j’ai du mal à comprendre les bonnets rembourrés pour des grandes tailles mais c’est très fréquent notamment dans les collections de marques américaines. Je préférerais que le soin soit porté sur le maintien plutôt que sur ce genre d’artifice. Ce modèle-là bénéficie d’une petite réduction de 20% et passe de 89.99€ à 71.99€. Pas si mal.

collants

Mon truc à moi, c’est les collants. J’en fais un stock dès le printemps venu pour la saison suivante mais puisque j’ai déjà écrit un article à ce sujet il y a un an, je ne m’attarde pas et je vous poste le lien ici. Je vous laisse admirer cette chouette réduction de 60% et je ne peux que vous encourager à aller y jeter un coup d’œil.

Les marketplaces : Amazon

Les marketplaces sont les sites de vente en ligne qui permettent à des revendeurs d’écouler leurs produits. Prenons l’exemple d’Amazon que tout le monde connaît et pratique peut-être déjà. Il m’arrive de passer très souvent par la plateforme et d’y faire mes achats.

fdt.pngC’est le cas pour mon fond de teint chéri que je trouve proposé par plusieurs revendeurs différents (et qui a disparu des rayons de mon Monoprix de quartier). Même avec les frais de livraison, la facture finale n’atteint pas les 15.50€ du prix indicatif. A ce prix-là, j’en ai 3.

TonyContinuons la démonstration avec les masques tissu Tony Moly dont je vous ai déjà parlé, vendus en exclusivité (et à l’unité) chez Sephora. Le site indique un prix de 5.50€ par masque tandis que chez Amazon, on trouve la gamme complète de 11 masques différents (livraison gratuite) au prix de 14.87€.

Tony2

Je ne me remets pas de ce prix absolument aberrant chez Sephora où pour la gamme complète (qu’ils n’ont pas de toute façon), vous paieriez 60.5€ mais c’est pour moi un cas d’école. Je profite de cet interlude crise cardiaque pour préciser que ces produits – que j’ai chez moi – ne sont en aucun cas des contrefaçons.

Amazon, c’est l’occasion parfois de mettre la main sur certains revendeurs comme ce GetitbeautyUK (celui-là même qui vend les masques Tony Moly). N’hésitez pas à cliquer sur leur boutique, ils ont parfois de petites merveilles à vous faire découvrir (ici pas mal de marques coréennes) que les youtubeuses anglaises notamment connaissent et encensent déjà.

Le hold-up Korres (la minute autosatisfaction de dingue)

Ma plus belle réussite est le fruit d’un travail de patience (un tantinet obsessionnel). Korres est une marque que j’adore et lors d’un passage en boutique à Saint-Germain-des-Prés, la jeune femme qui m’avait accueillie avait glissé au milieu de mes produits quelques petits échantillons à tester et notamment un sérum de la gamme premières rides au magnolia. Je suis tombée raide dingue de ce produit.

 

J’ai rapidement voulu l’avoir sur mes étagères et quand je me suis rendue sur le site, il y avait à la droite de ces 2 pots de crème de jour et de crème de nuit un flacon de sérum comme celui que je vous montre sur la deuxième photo.  Mais le produit était épuisé. Et il l’est resté. Je suis passée une bonne dizaine de fois sur la page et toujours, le produit était épuisé. La déprime.

korres3

Parallèlement, la marque s’est mise à promouvoir un nouveau sérum, l’Elixir anti-âge au Safran, et alors que celui-ci trouvait sa place sur l’e-shop française, mon sérum au magnolia a purement et simplement disparu de la gamme pour ne pas faire ombrage à son petit frère.

korres4

Si un produit est supprimé au profit d’un autre, c’est une démarche marketing. Cela ne signifie pas que les stocks sont épuisés mais simplement que pour favoriser le lancement du petit nouveau, il faut préparer le terrain, faire de la place.

Il n’y a pas que les stocks de vêtements qu’il faut écouler. Les cosmétiques aussi deviennent coûteux dès lors qu’ils vous restent sur les bras. Et s’ils n’existent plus officiellement (le produit a disparu du marché français), ils perdent de la valeur.

Je me suis donc remise à chercher. Et je l’ai trouvé ! Ce sérum chéri est toujours commercialisé sur un site officiel Korres anglais au prix de 45.80€ mais on trouve le même en déstockage sur Amazon France pour 9.99€, vendu par un tiers. Perso, j’en ai déjà 6 (le vendeur limite le nombre de flacons par commande à 3). Et j’ai bien prévu d’en acheter 3 encore le mois prochain. Un hold-up, vous-dis-je.

Il y a sans aucun doute plein d’autres trucs et astuces à connaître pour être la Reine du Shopping Web mais pour ce soir, je suis tellement fière de moi que c’est moi qui porte la couronne. Ouais. En revanche, si vous aussi avez quelques petites stratégies à partager, je veux bien remettre mon titre en jeu. 😉

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s