Mon Best Of Applis Lifestyle

Je suis télétravailleuse. Youpi ! Je peux écouter de la musique à fond, brancher l’Inspecteur Barnaby, faire ma manucure quand ça me chante, manger ce que je veux, faire la sieste si j’en ai envie, rester en pyjama toute la journée et, euh… travailler aussi. C’est dingue tous ces gens qui vous croient en vacances toute l’année. « Tu peux faire tes lessives à n’importe quelle heure » semble être le Graal absolu aux yeux de beaucoup. Pas pour moi.

Travailler depuis la maison est aussi génial qu’insupportable. Entre le fantasme de liberté totale et les cadences irrégulières, il est souvent difficile de trouver un équilibre acceptable. Il m’aura fallu des années et aujourd’hui encore, maintenir cet équilibre est un exercice de chaque instant. Parce qu’être seule toute la journée, c’est à la fois jouissif et nécrosant.

Je n’y parviendrais sans doute pas si je n’avais pas de précieuses applications pour m’y aider. Là encore, la prudence et la raison sont de mise. Il y a les applis qui vous bouffent votre temps de cerveau disponible – et celui, le soir venu, que vous passez en famille -, et il y a celles qui vous maintiennent dans une forme d’illusion confortable. Ce post n’est donc pas une incitation à tomber dans d’autres travers en remplacement de ceux la vraie vie du dehors, mais une sorte de plan B géant pour ceux et celles qui doivent s’accommoder au mieux de certaines contraintes. Mon travail à moi parle beaucoup d’optimisation. Aussi affreux que cela puisse paraître, avec mes applis lifestyle chéries, j’optimise aussi.

My Dressing

On est décidément peu de choses. Quand ma précédente tablette est tombée en panne, j’ai perdu en une seconde l’intégralité de mon dressing virtuel. Un drame. J’ai racheté une tablette plus grande cette fois et j’envisage évidemment de reconstituer ce que j’avais mis tant de temps à construire via l’application My Dressing dont je vous ai déjà parlé dans un précédent post. Je ne m’attarde pas sur le sujet et sur les innombrables qualités de cette petite appli gratuite ; elle a sauvé tout simplement mon look.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mais je peux en revanche crier haut et fort combien je regrette le système de sauvegarde qui ne permet de conserver ses données que pendant quelques jours, le temps de réinstaller son dressing sur un autre appareil. Si les appareils prévenaient à l’avance de leur mort, ce serait chouette, mais malheureusement, ma précédente tablette n’a pas eu l’élégance de le faire. La sauvegarde que j’avais faite a donc été supprimée et je dois recommencer à zéro. Prendre chaque paire de chaussure, chaque T-shirt, chaque veste, chaque sac, chaque jean, chaque… en photo, le détourer, le classer, renseigner la date, quand on aime le shopping, c’est long. Mais le résultat en vaut la peine puisqu’à l’écran vous pouvez avoir l’audace ou l’inspiration de créer des tenues que vous n’auriez pas pensé à associer debout devant vos rangées de cintres. Parmi toutes ces applis lifestyle, celle-ci est évidemment ma préférée.

Cette appli-là a quand même bien un lien avec ma condition de télétravailleuse ; non je ne passe pas ma journée en pyjama ou en jogging. Je suis maquillée, brushinguée et habillée comme si j’allais au bureau. Il m’arrive même de porter mes chaussures dans la maison. Même si ce n’est pas nécessaire sur le papier, ça l’est pour garder les idées claires et le moral à flot. La liberté de se laisser aller est un piège.

Shopping ?

Question shopping, j’avoue ne pas être toujours super convaincue par les applis que proposent les boutiques. Tant que leur site est en responsive (c’est-à-dire qu’il passe bien sur les tablettes et les téléphones portables), je ne ressens pas le besoin de télécharger leur appli. Mon banquier est d’accord, je me débrouille super bien pour faire du shopping même avec une expérience utilisateur limitée.

Netflix

SAMSUNG CAMERA PICTURESOh oui je sais, vous ne m’avez pas attendue pour découvrir cette appli géniale (mais payante) et vous lancer dans le visionnage de the OA ou de Black Mirror. Moi j’ai longtemps rechigné mais par faiblesse (je suis à la base contre le fait de payer pour visionner quoi que ce soit) j’ai laissé Netflix entrer ma vie à la faveur d’un mois d’essai gratuit. Ne faites jamais ça, après on s’abonne. J’ai décidé de m’abonner. Je suis faible, j’ai honte. Je suis trop contente.

Youtube

Oh my God, Youtube ! Que serait ma vie sans Youtube, sans

  • Caroline Hirons,
  • Casey Neistat,
  • Mardi Noir,
  • Lisa Eldridge,
  • Solange te Parle,
  • Miss High Concept,
  • Mon Blog de Fille
  • et les autres ?

Je passe des heures devant Youtube quotidiennement. Les voix de mes amis Youtubeurs accompagnent mes nuits blanches, mes journées de boulot et mes dimanches matins cocooning. De toutes les applis « lifestyle » que je vous propose, c’est sans nul doute celle qui me prend le plus de temps car elle réunit des personnalités attachantes et passionnées et que, par conséquent, on a envie de voir souvent. Regarder Hélène-Mon Blog de Fille s’agacer de devoir utiliser son logiciel de montage ou Casey Neistat circuler sur son skate électrique dans les rues de New York avec chaque jour un regard neuf est un plaisir dont j’aurais du mal à me passer. Youtube, je t’aime.

Daily Yoga

Pour celles qui veulent bouger au quotidien sans se rendre dans une salle de sport ou payer un abonnement hors de prix, Daily Yoga est top. C’est la deuxième année que je paye cette appli bien pensée. A tout moment, je peux choisir parmi un grand nombre de programmes et assister à un cours : Yoga pour la perte de poids, pour la tonification du corps, yoga pour le sommeil, méditation… il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. Moi, je m’efforce de faire une séance tôt le matin. Les bénéfices sont là et je sens que mon corps travaille. Je n’ai aucune velléité à devenir une super pro et à me mettre à faire le poirier dans mon salon ; être en meilleure forme me suffit.

Je teste en parallèle quelques applis ciblées de type abdos, fessiers, etc. mais soyons honnête, je trouve ces exercices pénibles et glauques alors qu’avec Daily Yoga, j’ai véritablement l’impression de me faire du bien et de pouvoir améliorer mon quotidien sur du long terme.

On peut accéder à certains programmes payants avec, en ce moment notamment, un programme en extérieur avec des cours tournés dans des paysages exotiques… Je verrai plus tard, quand j’aurai démontré ma détermination avec les routines que l’application propose dans l’abonnement de base. Il faut savoir raison garder.

J’apprécie qu’il y ait souvent deux durées au choix pour une même séance (je choisis toujours la plus courte, évidemment). Il n’est pas difficile – en principe – d’inclure une séance de yoga de 20 minutes dans la journée, au déjeuner par exemple. En principe, oui. Moi, je préfère, toujours en principe, la placer juste avant le réveil de ma fille le matin, quand la maison est encore calme et la pièce à vivre tout à moi.

J’apprécie que les programmes soient téléchargeables. On peut pratiquer sans wifi et c’est top.

L’application dispose d’une communauté active mais pratiquement exclusivement anglophone. Photos de yogis amateurs, buddha bowls et autres témoignages fleurissent et je trouve ça sympa dans l’absolu. Mais je je n’ai pour ma part aucune envie de partager mes petits trucs alimentation/zen/philosophie de vie. Je me connais, je me lasse vite et je n’ai pas envie de retomber dans d’anciens travers jusqu’au-boutistes : penser zen, vivre zen, parler zen… Je ne m’att

Headspace

SAM_0262Pour la méditation, cette appli gratuite que j’écoute en anglais est hyper simple. L’application propose un programme complet très bien pensé pour amener celui qui l’écoute à se détendre et apprendre les rudiments de la méditation. La voix du professeur est posée et on se croirait dans un vrai cours particulier. Chaque session est très efficace pour se détendre et se recentrer sur ses sensations. C’est souvent un effort pour moi qui ai des journées exclusivement cérébrales. Descendre de son petit vélo mental est plus difficile qu’il n’y paraît mais évidemment nécessaire et je suis ravie de cette petite appli. Stressé(e)s, névrosé(e)s et autres victimes des temps modernes, téléchargez cette petite merveille. Je crois en plus qu’il existe une version francophone.

Efficacité au travail

Travailler depuis chez soi, c’est d’abord faire face à une problématique de taille : vous seul(e) êtes à même de créer l’énergie dont vous avez besoin pour avancer. On parle en ce qui me concerne d’un long voyage immobile derrière mon bureau sans personne pour me casser les pieds ou me motiver. Pour les gros projets qui nécessitent une concentration constante, j’utilise une application de « Pomodoro Technique ». Il s’agit d’un gros minuteur qui séquence les temps de travail et les temps de pose. Les séquences de 25 minutes / 5 minutes s’enchaînent les unes après les autres et, c’est vrai, c’est efficace.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le fait de ne pas avoir à programmer le timer à chaque changement de séquence donne de la fluidité. Je suppose que quelqu’un de super motivé pourrait se tenir à ce rythme sans recourir à quoi que ce soit d’autre qu’une montre ou un réveil mais je pense que cet outil est justement destiné à ceux qui laisseraient tomber au bout de 3 programmations. Moi, donc ! Le design est basique mais amplement suffisant pour une application destinée à favoriser la concentration et la productivité.

Bruits blancs

On parle ici de tous ces sons d’ambiance qui aident à l’endormissement ou à la concentration. Orage, criquets, ruisseau de sous-bois, pluie d’été, chalet d’hiver, café, etc. il y en a pour tous les goûts. Ma fille adore s’endormir en s’imaginant à l’abri pendant que le vent d’hiver souffle dehors et qu’un feu crépite dans la cheminée. Même au mois de mai. Moi, je m’endors régulièrement au son des criquets la nuit et je travaille volontiers dans une ambiance de café . C’est artificiel, oui, mais ça marche.

Certaines applications permettent de doser certains sons et c’est moins absurde qu’il n’y paraît. Lorsque les ambiances sont chargées de sons d’animaux de la forêt, j’ai du mal à me détendre ; curieusement, m’imaginer dormir dans un hamac entourée de bêtes sauvages ne m’aide pas à me relaxer. Je supprime alors les loups et je zappe les chouettes et c’est parti pour une nuit tranquille sous les étoiles ou presque ! Quant aux applis qui proposent des sons d’aspirateur ou de robot ménager, j’avoue que j’ai du mal à comprendre. S’il s’agit de se trouver un alibi ou une excuse pour ne pas s’attarder au téléphone avec quelqu’un d’indélicat, d’accord. Pour la zénitude en revanche, on repassera.

Il existe un grand nombre d’applications de ce genre, à vous de faire votre choix si l’aventure tropicale sans bouger de chez vous vous tente.

Moi, je continue ma petite aventure à la découverte des applis lifestyle. J’en suis même assez accro ; je les collectionne, je les classe dans des tableaux spéciaux, je les organise et finalement, j’utilise pratiquement toujours les mêmes. Comme les chaussures en fait.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s