Masculin / Féminin en Marinière

Je n’y peux rien, ce qui m’attire, ce sont les silhouettes androgynes flottant dans des chemises d’homme aux manches retroussées et d’une manière générale, le décalage entre chic et décontracté. Le problème, naturellement, c’est qu’en étant une grande taille, créer un look dans cet esprit-là sans trop augmenter la silhouette est compliqué. Trouver des pièces à la hauteur l’est encore davantage parce que beaucoup de marques se contentent de proposer des matières stretch et des coupes improbables à celles qui dépassent le 44.

Longtemps j’ai fantasmé sur la marinière. Pour une grande taille, c’est l’une des innombrables pièces défendues. Pensez-vous, un T-shirt en coton avec des rayures horizontales : le sacrilège ultime pour nous qui devons sagement nous contenter d’une robe noire fluide sans broncher. Je l’ai déjà écrit dans d’autres posts, Madame Curves n’a pas l’ambition de révolutionner les styles des femmes aux formes généreuses mais de proposer des looks habituellement réservés aux minces. Et c’est encore ici l’idée.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

J’ai longtemps pataugé avant de tomber sur ce modèle de marinière (H&M) ; j’ai essayé New Look, La Redoute, Old Navy, sans trouver mon bonheur ; il y avait toujours un détail à redire : se détend au lavage, tissu trop fluide ou trop fragile, col trop enfermant, espace entre les rayures trop important, couleur des rayures… oui je sais je chipote mais enfin, une marinière, ce n’est pas un simple T-shirt à rayure. Non mais !

Ce modèle H&M est vraiment chouette à mon avis. J’adore ce col bateau qui étouffe moins qu’un col ras du cou classique, surtout pour celles qui ont une poitrine généreuse comme moi. Et c’est aussi le col traditionnel de la marinière. Les manches sont 3/4, ce qui me permet de la porter à peu près toute l’année. Le coton est de très bonne qualité et ne se déforme pas même après plusieurs lavages. Les rayures sont d’une bonne largeur et la marinière est d’une longueur idéale. En bref, j’ai trouvé ce modèle si chouette que je m’en suis commandé 2 et je ne le regrette pas.

A ce sacrilège des rayures horizontales, je rajoute le jean boyfriend destroy. Un peu trop large, un peu trop destroy, un peu trop tout pour être recommandable pour une plus size mais on s’en moque.  Celui-là est un Mango Violeta et c’est mon premier jean à trous. Je l’ai acheté avec l’impression d’avoir trouvé le Graal il y a quelques années. C’était pour moi un soulagement parce qu’enfin, j’accédais à des pièces défendues et, en plus, la coupe et la matière ne mentaient pas. Vraiment boyfriend, avec un tissu jean assez rigide pour donner l’impression de l’avoir piqué à son chéri… ce n’est pas un ersatz stretch qui fait toc et ça fait la différence à mes yeux.

Dans l’absolu, je pense que cette pièce ne me va pas vraiment ; il me donne des fesses plates, il ne bouge pas avec moi, il est un peu trop destroy pour mes 39 ans et j’ai depuis croisé d’autres modèles moins « bruts de décoffrage » qui m’iraient bien mieux. Mais il veut dire quelque chose dans l’histoire de mon dressing, comme un symbole du renouveau de ma garde-robe. Je fais 3 revers, ce qui en rajoute une couche sur la longue liste des choses à ne pas faire. Rébellion quand tu nous tiens…

Chez Mango Violeta, je me reconnais dans pas mal de basiques et de pièces parfois plus audacieuses comme cette veste à motif dont je vous ai parlé lors d’un précédent look. Je ne peux que vous inviter à visiter leur boutique ainsi que, très régulièrement (parce qu’il y a souvent des arrivages), leur boutique outlet. Je leur fais facilement confiance pour les pantalons, les vestes et les chemises en coton, ce qui est absolument génial parce que ces vêtements-là sont un casse-tête pour les grandes tailles.

Sur Mango Violeta également, il y a très longtemps, j’ai déniché cette veste boyfriend qui va avec pratiquement tout. Elle n’a jamais bougé malgré une utilisation régulière et des techniques de rangement plus que contestables. Oh non, je n’en suis pas fière, je devrais être plus précautionneuse avec mes affaires, d’autant que les détails sont assez masculins avec de larges poches et ces boutons de bonne taille et que la coupe a été bien pensée pour les poitrines généreuses. Je serais vraiment peinée de l’abîmer.

Selon les pièces qui lui sont associées, elle va booster le côté chic ou au contraire donner un peu de décontraction à un vêtement très formel. Une question existentielle le matin à l’heure de s’habiller et il suffit d’enfiler un jean, un T-shirt blanc et cette veste-là pour avoir un look basique intemporel. Un joli sac ou un joli rouge à lèvres et c’est parti.

Justement ! L’association des pièces compte beaucoup et entre la marinière casual et les pièces importantes boyfriend que sont le jean et la veste, il était indispensable de rehausser l’ensemble avec des pièces très féminines. J’ai choisi d’ajouter un rouge à lèvres baume un peu plus chic, c’est mon Colorburst « 250 » – Revlon adoré. Vous le reconnaissez sûrement. 

Le rapport qualité/prix des baumes Revlon est imbattable à mon avis. (Sur Internet, on trouve cette petite merveille entre 9€ et 12€ – frais de port inclus ???). La texture est agréable à appliquer et se transforme en un rendu mat mais confortable. Avec sa forme crayon, il facilite l’application même pour les moins habituées à l’exercice. Et je trouve cette couleur top avec à peu près tout et n’importe quoi. C’est mon préféré devant Nars et Mac, c’est dire.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour finir le look, je choisis un sac bourse en cuir violet foncé (Monoprix) et cette paire d’escarpins Carlita Cove – Clarks beiges vernis. Pas trop hauts et confortables, ce sont des incontournables de la garde robe à mon avis. Là encore, ce choix de les compter dans mes chaussures résulte d’un fantasme, un peu plus exotique et ancien celui-là que mes fantasmes de masculin / féminin et de silhouette androgyne. Je vous explique : quand j’étais petite, ma maman et moi regardions « Clair de Lune » avec Cybill Shepherd et Bruce Willis. Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître (oui, Bruce Willis a eu des cheveux !), d’un temps où une petite fille rêvait de porter des escarpins beiges chic et des bijoux de chez Tiffany. Moi Cendrillon, je m’en moquais, je voulais être détective en robe fourreau.

3219001399_1_12_p2wNcg6s

On est loin du style remise des Oscars de Cybill Shepherd avec ma petite marinière et mon jean troué, mais qu’à cela ne tienne, je vais avoir 40 ans et avoir dans ma garde-robe des escarpins comme les siens me ravit. Et c’est bien ce qui compte, pas vrai ?

 

3 commentaires sur « Masculin / Féminin en Marinière »

    1. Merci Hellokyoto. J’ai pensé à toi aujourd’hui et prévu de faire un tour sur ton blog tranquillou. Aujourd’hui je participais à Hanami au Parc de Sceaux. La tête un peu au Japon et les pieds bien en France. 🙂 Merci pour ton commentaire. Bisous

      Aimé par 1 personne

      1. Chouette, ravie de voir que les traditions japonaises s’exportent 🙂 La floraison des cerisiers est terminée ici mais j’en ai bien profité (d’ailleurs je passe bcp plus de temps dehors et bcp moins sur le blog, oups !).
        Bon dimanche ma belle, bisous

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s