Dressing d’Eté / Dressing d’Hiver

Non, non, je ne vous parlerai pas de rangement à proprement parler. Ranger, je sais pas faire ; exposer, étaler, suspendre, entasser dans des panières ou dans des boîtes, oui. A l’œil, donc, c’est assez bordélique, mais moi je suis une adepte du bordel organisé… sauf pour ce chemisier fluide noir qui a semble-t-il disparu pour de bon. Là, je sais pas.

De toutes façons, je ne sais pas faire autrement. Le rangement me paraît chiant et vide et les maniaques m’angoissent. Je les trouve aussi fascinants que flippants.

Comme toujours, ce que je vous propose, c’est d’y voir clair dans ce que vous avez. Pas de tout contenir dans une armoire. Une fois mes vêtements séchés, je les suspens sur des cintres sans même les repasser. Non, je ne passe pas des weekends entiers à repasser. Je brunche, je vais au ciné, je profite de ma famille, mais je ne repasse pas. Et je m’en porte très bien.

Par conséquent, autant prévenir les âmes sensibles sur les photos à venir. Vous y verrez des plis, sans doute de la poussière, des tas de collants et de sacs à main, zéro pile au cordeau ; en somme, une véritable agression pour l’œil et le moral.

Prêts ?

Dressing d’Hiver

Voici donc mon dressing d’hiver… tadaaa !

Les foulards à gauche sont suspendus sur mon chevalet et sur ma dernière création – qui date d’un an au moins – de peinture à l’huile sur toile. Chic et décalé ? Non, pas vraiment… Ça s’est juste fait comme ça au fil des mois.

Ce dressing d’hiver est principalement composé de pièces sombres, mais au fil du temps, il s’agrandit et s’autorise quelques fantaisies ; des imprimés graphiques comme cette veste que je vous ai présentée récemment, un peu de rouge, des motifs de fleurs et quelques rayures comme la classique marinière (normalement interdite aux femmes rondes)… En somme, je progresse.

J’ai beaucoup de vestes, c’est là mon petit secret. Longues, courtes, bizarres ou parfaitement sages, colorées ou sobres… plein je vous dis. Mais elles sont toutes bien coupées et bien finies. Elles constituent souvent la pièce maîtresse de ma tenue.

Dans mon dressing d’hiver, il y a aussi beaucoup de pantalons et de jeans aux coupes différentes : slims, droits, super slims et un flare que je dois faire retoucher parce que je ne suis pas encore très habituée. Ces pièces-là ne bougeront pas quand le moment sera venu d’intervertir mes deux dressings. (Celui dont je me sers doit forcément être dans mon bureau.)

Il existe des cintres rien que pour les foulards, les ceintures et les cravates et j’ai prévu cette année d’en commander quelques uns…  Les cintres, c’est essentiel. Dans mes rêves les plus fous, tous mes vêtements sont suspendus sur des cintres en bois. C’est aussi chic qu’utile puisque ça ne bousille pas les vêtements. En attendant, je me contente d’un mix de cintres en bois, en plastique blanc et noirs et de ces cintres recouverts de gomme rien que pour les pantalons et les jupes.

Ces derniers sont vraiment tops, anti glisse et hyper solides ; ils supportent sans problème deux ou trois jeans d’un coup. En revanche, à la différence des cintres-pinces qui suspendent les pantalons par la ceinture, le fait de mettre les pantalons à cheval sur le cintre ajoute de l’épaisseur – et retire donc de la longueur sur le portant. L’avantage reste de pouvoir suspendre des jeans ou des pantalons même quand on a une petite hauteur. Ce qui est mon cas puisque le bas de mon portant est occupé par deux paniers que j’ai dénichés chez Monoprix.

Dans le premier; je mets les vêtements qui attendent d’être retouchés et les cintres disponibles.

Dans le second, je stocke honteusement une partie de mes sacs à main et pochettes. Aucun respect. Là encore, il va falloir faire mieux, je le concède.

Entre les deux paniers, j’ai ajouté un bac en tissu IKEA dans lequel je mets mes collants. Pas question de les mettre dans un panier ; je ne veux pas risquer de les filer. Vous voyez que je prends quand même soin de mes affaires !?

J’en veux pour preuve ces boîtes plastiques trouvées sur Amazon et dans lesquelles je range amoureusement mes paires de chaussures. Je ne voulais pas prendre mes paires de chaussures en photo ni conserver des boîtes avec des formats différents (j’ai la maniaquerie hyper sélective) ; cette solution me convient bien même si les boîtes du bas tendent à se déformer sous le poids de celles du-dessus. Le système n’est pas parfait, certes mais il me suffit pour le moment. Et les boîtes vides peuvent être stockées à plat derrière le portant. Impec !

Dressing d’Eté

Je vous emmène au deuxième étage, dans ma chambre à coucher (mon dressing d’hiver se trouve actuellement au premier étage, dans mon bureau ; lorsque le temps sera plus chaud, j’intervertirai les deux).

La chambre est à redécorer, par conséquent, je vous gratifie de gros plans et de cadrages au plus près. Là encore, âmes sensibles et épileptiques, je vous présente toutes mes excuses.

Je le réalise en regardant les photos, celui-ci est évidemment nettement plus coloré, avec des matières de lin, de coton et des coupes plus amples. Il y a ici une majorité de robe, quelques T-shirts et vestes légères.

Je suis un tantinet obsessionnelle lorsqu’il s’agit de couleur. Je voulais du jaune, du orange, du vert, du bleu et des imprimés et ne plus jamais me cantonner aux looks discrets des nanas qui ont honte de leurs formes. Quand je le vois comme ça, en photo, j’ai l’impression d’avoir réussi ce pari-là. Quand je sors dans ma robe moutarde, évidemment, je ne me planque pas.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Là encore on trouve beaucoup de vestes – je vous le disais, elles sont indispensables – et quelques gilets en cascades hyper légers en lin ou en mailles larges, hyper pratiques pour s’enrouler négligemment les soirs tièdes d’été, quand la brise est plus fraîche. Dans ma petite collection, il y a aussi des sahariennes de chez Monoprix (ils en sortent de nouveaux modèles chaque année) et quelques vestes brodées qui donnent un petit coup de chic à une base simple.

Pouvoir piocher de ci de là, j’adore. Et je pense que ça se voit. Mais remettre sur cintre et maintenir tout ce petit monde dans un état de rangement minimum est un challenge de chaque instant. Promis, je fais des efforts.

One thought on “Dressing d’Eté / Dressing d’Hiver

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s